Communiqué du groupe FN Bleu Marine suite à l’arrivée du détenu radicalisé Sid Ahmed Ghlam à la prison de Metz

Classé dans : Communiqués | 0

Nous apprenons que la prison de Metz accueille depuis quelques jours Sid Ahmed Ghlam. Cet étudiant algérien radicalisé est soupçonné du meurtre d’Aurélie Châtelain en avril 2015 et de la préparation d’une attaque terroriste d’une église de Villejuif.

L’arrivée de cet individu dans la prison messine déjà surchargée, fait craindre aux surveillants à juste titre, de graves difficultés pour sa détention. A quelques semaines de l’agression de surveillants pénitentiaires et des manifestations massives qui en ont découlé, il est ahurissant que les pouvoirs publics fassent prendre un tel risque au personnel de la prison de Metz. Les surveillants le disent eux-mêmes : ils manquent de formation, les locaux ne sont pas adaptés, les effectifs sont insuffisants.

Nous rappelons notre grande considération pour l’ensemble de cette profession indispensable pour une bonne administration de la justice et nous la soutenons dans ses revendications.

Nous nous opposons à la décision des pouvoirs publics d’envoyer des terroristes et des individus radicalisés dans les prisons de nos territoires, qui ne sont pas adaptées pour ce type de détention.

Nous exigeons que des mesures spécifiques soient prises et appliquées à l’encontre des terroristes et des individus radicalisés soupçonnés de terrorisme, telles que des conditions de fouille des cellules et des personnes, ou encore le menottage dans le dos des détenus les plus dangereux lors des déplacements dans la prison. Un régime spécifique de détention pour ce type d’individus doit être mis en place.

Nous disons avec force qu'Ahmed Glam ne devrait pas être à Metz d’abord parce qu’il n’aurait JAMAIS dû être en France ! Clandestin/revenu par le regroupement familial/ étudiant/radicalisé laissé en liberté/arrêté par hasard avant un attentat contre des églises... ça suffit ! La famille d’Aurélie Chatelain attend justice depuis 3 ans et les Français doivent être protégés !

Pour le groupe « Front National - Bleu Marine Grand Est », les Conseilleurs régionaux de Moselle : Françoise GROLET, Fabien ENGELMANN, Kévin PFEFFER