Terrorisme : les élus LR et PS au Conseil Régional nient la réalité !

Classé dans : Communiqués | 0

L’approbation du « protocole opérationnel relatif à la prévention, à la lutte contre les risques de radicalisation des jeunes et de l’accompagnement des familles » était à l’ordre du jour de la Commission Permanente du vendredi 23 mars 2018 et a provoqué l’ire et la colère surjouée de la Majorité Régionale et du groupe socialiste.

En effet, ces derniers qui sont dans l’autogratulation permanente malgré un bilan catastrophique en matière de lutte contre le terrorisme,  refusent encore de voir la réalité en face et de nommer l’ennemi qui nous a déclaré la guerre,  le terrorisme islamiste !

Lorsque Guillaume Luczka, conseiller régional du groupe FN Bleu Marine, les met face à leurs responsabilités, ceux-ci n’hésitent pas à menacer de porter plainte, refusant de fait tout débat démocratique ou remise en question de leur politique.

Même si la lutte contre le terrorisme relève de compétences nationales, il était bel et bien proposé d’approuver un protocole en partenariat avec des collectivités locales dont le Conseil Régional, ce qui justifie amplement l’intervention de notre élu d’autant que ce document révèle la stratégie de la Majorité Régionale en matière d’accueil des clandestins.

Dans son article III 1-3, le protocole prévoit d’organiser le retour de mineurs de Syrie, évalués à une dizaine pour le département du Bas-Rhin, auxquels viennent s’ajouter les mineurs isolés, dont près de la moitié mentent sur leur âge et leur nationalité, d’autant plus que leur nombre n’est pas indiqué dans ce rapport.

Le Groupe Front National Bleu Marine dénonce cette politique,  nous ne souhaitons pas le retour des familles de terroristes sur notre territoire. Malheureusement, l’actualité nous prouve régulièrement  que l’idéologie du « sans frontiérisme »  fait courir de grands risques à nos compatriotes.

Virginie Joron, Présidente du Groupe Front National Bleu Marine