Réaction : Frédéric Fabre et l’agriculture dans le Grand Est

Classé dans : Revue de presse | 0

Article paru dans le Journal de la Haute-Marne le 29/12/2017

Frédéric Fabre et l'agriculture dans le Grand Est

Frédéric Fabre, conseiller régional Grand Est (Front national), tient à apporter des précisions aux articles parus vendredi dernier concernant le vote du budget régional et la page "Monde rural".
« Je m'étonne que le responsable FDSEA se limite à prendre en référence les parlementaires alors qu'une part très importante des enjeux agricoles se décide à la région dont c'est une compétence importante et il le sait. De plus, seul élu du département à la commission agriculture de la Région, je me fais un devoir d'assister à toutes les réunions agricoles auxquelles je suis convié, encore faut-il me prévenir, ce qui n'est pas le toujours le cas, est-ce normal? Certains font-ils de la sélection ? Personnellement je n'en fais pas, j'assume mes responsabilités ! A titre d'exemple, concernant le débat budgétaire de la semaine dernière à la Région, notre groupe a été le seul à demander une revalorisation du budget agricole régional, dénonçant le fait que le "Grand Est", première région agricole, ne bénéficie que du huitième budget agricole des régions de France avec moins de 1 % du budget total.
Autre exemple : les quatre propositions que j'ai soutenues sur l’élevage ovin, les circuits courts, l'accès au foncier agricole des primo installant et la simplification administrative afin de soulager les initiateurs de projet (proposition d'ailleurs adoptée par l'Assemblée). On ne peut pas généraliser le manque d'implication des politiques et parallèlement ignorer des élus. Cela est valable pour tous, que l'on soit d'accord ou pas avec les options politiques défendues, les élus ont tous la légitimité des urnes, cela s'appelle la démocratie ».