L’État-région du Grand Est

Classé dans : Communiqués | 0

Communiqué du Groupe « FN Bleu Marine Grand-Est » - 22/12/2017

L’État-région du Grand Est

Le budget primitif 2018 se rapporte « exclusivement à des politiques et à des dispositifs d’intervention Grand Est » instaurées par nos opposants. Ses orientations stratégiques s’inscrivent dans la continuité des budgets précédents en alimentant de puissantes lames de fond : abandon de la ruralité, métropolisation, baisse substantielle du budget formation professionnelle et apprentissage, saupoudrage généralisé, rejet de l’État-nation.

Le point politique majeur de cet exercice budgétaire réside dans l’augmentation de 18 % du budget « relations internationales et transfrontalières ». Seule région limitrophe de 4 pays, nous déplorons que les « actions interrégionales » bénéficient d’un quart des crédits de ce budget seulement. Nos compatriotes seront ravis d’apprendre que les 2,6 millions d’euros restants sont versés à des actions
menées en Afrique. Leur mantra : « nos lointains avant nos voisins ».

Plus largement, est entreprise la création d’un État dans l’État. L’indivisibilité de la République est remise en cause par les velléités fédéralistes de ces gens qui ignorent la nation.

Mise en place de dizaines de nouveaux schémas stratégiques, compétences régionales allègrement outrepassées, création d’agences territoriales en vue de remplacer nos départements. Tels sont quelques-uns des outils accaparés par les dirigeants de la région Grand Est au détriment de l’État-Nation.

Comment financer cette déconstruction nationale ? Par l’emprunt. Par l’endettement des générations futures.
Alors que l’emprunt 2018 croît de 16 % par rapport à 2017, le Président de la Région Grand Est nous assure de nouveau que la dette n’augmentera pas d’un seul centime. Nous ne doutons pas qu’il y parviendra en procédant bien évidemment à des manipulations comptables destinées à sabrer les y budgets et à éviter que les fonds ne soient intégralement sollicités.

Le groupe Front National-Bleu Marine regrette que la majorité s’entête à favoriser l’intégration européenne, à désintégrer l’État-nation. Nous déplorons également que l’emprunt soit un instrument au service d’un budget qui manque de sincérité.

Groupe FN Bleu Marine Grand Est
Conseil Régional du Grand-Est
(Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine)