Amendement : révision de l’aide attribuée par tête de bétail dans le cadre de l’évaluation des agnelles qualifiées

Amendement présenté par Maryse Despas, élu du groupe Front National - Bleu Marine - Grand Est

Exposé des motifs :

Le dispositif « Développement de la génétique ovine » tend globalement à soutenir l’identification génétique des ovins en vue d’en sélectionner les spécimens les mieux adaptés à la demande.
Également, il apparaît qu’un segment de marché bénéficie d’un potentiel intéressant mais n’est pas encore investi par les éleveurs du Grand Est : il s’agit du marché des agnelles à valeur génétique certifiée. La majorité régionale a identifié la création de ce segment comme un objectif.
L’extension de ce dispositif – pré-existant en Champagne-Ardenne, au périmètre du Grand Est a conduit à la modification des modalités d’action de l’ancien dispositif champenois et ardennais « Soutien au développement de la génétique ovine ».
Alors que le dispositif champenois et ardennais ne visait pas spécifiquement la création d’un segment de marché relatif aux agnelles à valeur génétique certifiée, l’intensité de l’aide concernant l’évaluation des agnelles qualifiées était plus forte.

Amendement :

Ainsi, en toute cohérence, nous demandons par voie d’amendement la révision de l’aide attribuée par tête de bétail dans le cadre de l’évaluation des agnelles qualifiées. Nous vous proposons de reconduire l’intensité de l’aide de l’ancien dispositif champenois et ardennais.

  1. Page 42, « Action 3 – Développement de la génétique ovine » à la ligne « Modalités d’action »:
  2. Retirer : « Coût de l’évaluation des agnelles qualifiées – 60 % du coût dans la limite de 51€ d’aide par agnelle qualifiée et 39 € par agnelle de diffusion »
  3. Remplacer par : «  Coût de l’évaluation des agnelles qualifiées – 70 % du coût dans la limite de 57 € d’aide par agnelle qualifiée et 40 € par agnelle de diffusion ».