Aéroport de Vatry : Toujours plus de dépenses !

Classé dans : Actualité, Communiqués | 0

Communiqué de presse - 7 décembre 2017

L’aéroport de Vatry n’en finit plus de vivre aux dépens de nos impôts depuis désormais quinze ans. Cet aéroport qui se situe à 161Km de Paris utilise dans sa communication le titre de Paris-Vatry...

En 2018 l’aéroport de Vatry coûtera aux contribuables 2,26M€ (1,11M€ pour le département de la Marne, 0,81M€ pour la région Grand Est et 0,34M€ pour la ville de Châlons-en-Champagne).

Nous apprenons que le trafic passagers, après avoir baissé en 2017, risque d’être encore plus réduit en l’année 2018 puisque, à ce jour, il n’y a plus qu’une seule compagnie (Ryanair) qui opère au départ de Vatry. Cette compagnie a obtenu au total 2 millions d’euros pour la promotion de ses vols grâce aux largesses des politiciens qui sont toujours très généreux avec l’argent des autres. Elle n’a conservé que ses lignes les plus rentables.

La compagnie « Atlas Atlantique Airline » et un autre opérateur sont en voie de disparition. La première laisse même une ardoise de 800 000€ à l’aéroport (l’union du 05/12/2017).

Vatry risque donc d’être réduit à ne proposer presque exclusivement que du fret par le biais de la compagnie Russe « Air Brigde Cargo » pour une durée prévue de 2 à 3 ans. Nous sommes loin des 150 000 tonnes prévues pour l’année 2010 lors de la constitution du projet puisque nous en sommes aujourd’hui à 14 000 tonnes pour les 9 premiers mois de l’année.
L’avenir de Vatry n’a jamais été aussi sombre et nous le regrettons !

Notre mouvement a combattu dès le début les subventions publiques à Vatry qui se révèle avoir été un gouffre financier sans précédent.

Virginie Joron, Présidente du Groupe Front National Bleu Marine du Grand Est.
Bruno Subtil, Vice-Président du Groupe Front National Bleu Marine du Grand Est