Démission de Florian Philippot du Front National et création d’un nouveau groupe au Conseil régional du Grand Est

Classé dans : Communiqués | 0

Après la démission le 21 septembre de Florian Philippot du Front National et la création d'un nouveau groupe auprès du Conseil régional du Grand Est, la majorité des élus Front National n'a pas souhaité suivre cette démarche personnelle mais au contraire continuer à défendre leurs concitoyens dans te respect de leurs engagements !

Virginie Joron (Haut-Rhin) a été désignée présidente du groupe Front National-Bleu Marine et Bruno Subtil (Aube) vice-président du groupe.

Le groupe Front National-Bleu Marine du Conseil Régional Grand Est est désormais compose des élus suivants :

Julia Abraham (Bas-Rhin) - Jean Claude Bader (Bas-Rhin) - Thierry Besson (Marne) - Domi­nique Bilde (Meurthe et Moselle) - Laurence Burg (Moselle) - Fabienne Cudel (Haute ­Marne) - Marie-Hélène De Lacoste Lareymondie (Haut-Rhin) - Cindy Demange (Marne) - Maryse Despas (Ardennes) - Marina Dos Santos (Vosges) - Hombeline Du Parc (Bas-Rhin) - Fabien Engelmann (Moselle) - Pascal Erre (Marne) - Grégoire Eury (Meurthe et Moselle) - Frédéric Fabre (Haute-Marne) - Laurent Gnaedig (Bas-Rhin) - Thierry Gourlot (Moselle) - Emilie Gauthier (Marne) - Françoise Grolet (Moselle) - Jordan Grosse-Cruciani (Vosges) - Francine Haack (Meurthe et Moselle) - Hervé Hoff (Moselle) - Corinne Kaufmann (Meuse) - Kévin Peffer (Moselle) - Jean Christophe Lefevre (Aube) - Guillaume Luczka (Ardennes) - Baptiste Pierre (Bas-Rhin) - Angélique Ranc (Aube) - Jennifer Stephany (Meurthe et Mo­selle) - Grégory Stich (Haut-Rhin) - Brigitte Stiegler (Bas-Rhin) - Marion Wilhelm (Haut· Rhin) - Christian Zimmermann (Haut-Rhin).

Les 35 élus du groupe Front National-Bleu Marine vont continuer à œuvrer de façon cohérente et respectueuse des différents territoires si riches de leur économie, leur culture, leur histoire et leurs traditions. Ils travailleront dans une optique résolument pragmatique de défense des identités régionales, et de développement local équilibré. Ils veilleront à une parfaite répartition de l'intervention régionale dans les dix départements qui composent ce Grand Est dont personne ne voulait.

En avant pour l'Alsace, la Champagne-Ardenne, la Lorraine!